Capture d’écran 2022-07-17 à 15.56.59.png

Lisa Blanc en or !

Rappelez-vous, il y a quelques mois, Lisa Blanc franchissait la ligne d’arrivée de son premier 400m haies en chutant de fatigue, lors du deuxième tour interclubs. Désormais, c’est elle qui fait chuter ses adversaires de fatigue. Finalement alignée sur 400m plat aux championnats de France cadettes, Lisa a été chercher son premier titre de championne de France, au terme d’une incroyable dernière ligne droite, qui a vu chuter une de ses concurrentes en essayant de tenir la relance de notre jeune cadette première année.

 

Ce titre, décroché en 57’’04 face à de fortes rafales de vent, n’est pas sans rappeler une certaine Sokhna Lacoste, qui avait elle aussi été championne de France cadette, il y a quelques années. A la différence près que Lisa a conquis cette médaille un an plus jeune ! Voilà pour situer la performance de Lisa, pour les néophytes du tour de piste.

Sans titre-2.jpg

« Lorsque j’ai passé la ligne d’arrivée, je n’y croyais pas. Pendant toute la course je n’y ai pas cru, et au final j’ai eu la force et les jambes pour relancer dans les derniers 100m, je suis partie rapidement, mais j’ai vite ralenti pour me caler sur une fille, sauf que dans le deuxième virage je me suis fait rattraper par pratiquement toutes les filles, et je n’avais toujours pas rattrapé les filles des couloirs 7 et 8. Là je me suis dit : « il faut se bouger Lili ». Alors, dans le dernier 100m je me suis dit c’était mon moment. Avec tous les encouragements de la tribune, je ne pouvais qu’accélérer ! Une fois la ligne passée j’étais partagée entre essoufflement et pleurs » nous expliquait Lisa au lendemain de sa victoire, avant de revenir sur son choix de s’aligner sur 400m plat, plutôt que sur 400m haies :

« J’étais partie pour faire le 400m haies car, pour mes premiers championnats de France, je voulais y aller au plaisir, même si je savais que je ne ferais sûrement pas de podium sur les haies ou, du moins, pas la première place. C’est à partir de mardi, à 16h, que la raison a pris le dessus sur le plaisir, et que j’ai décidé une bonne fois pour toutes de partir sur le 400m plat ». Un choix payant !

Julie Faure en bronze !

 

L’autre médaille sur ces championnats de France nous a été offert par Julie Faure. Il s’agit, là, de la troisième médaille de la jeune carrière de Julie, qui nous a refait le coup du dernier essai pour aller chercher la troisième place du concours de triple saut junior, avec un bon à 12m69 (+2,3 de vent). Alors qu’elle pointait encore en 5ème position à deux sauts de la fin !

julei sans fond.jpg

« Ce début de championnats a été assez compliqué pour moi, car j’étais venue pour chercher une médaille aussi sur 100m haies. Mais j’ai touché très fort la 5ème haies en demi-finale. Course finie… Ca m’a mis un gros coup. C’était compliqué de se remobiliser après pour le triple saut. Finalement, je ne rentre dans mon concours qu’au 5eme essai (12m41). Et après j’ai réussi à aller chercher ce dernier saut, au mental ! » expliquait Julie, avant de faire un petit bilan de sa saison :

 

« Je suis un peu frustrée que le vent soit un peu trop fort (+2,3) pour homologuer ce nouveau record (12m69), mais bon… C’est la place qui compte ! Je pense que j’ai progressé physiquement cette année grâce au bon travail fait avec Aurélien (Chaslard), mais aussi en vitesse avec Nico’ (Grimault) ».

D’autres belles places ont été conquises par les nombreux athlètes qualifiés du club sur ces championnats de France jeunes. Ainsi, Alicia Ziat a tenu son rang en terminant 5ème du 5 000m marche, en 27’08’’28, tout près de son record malgré des conditions chaudes qui n’aident pas les athlètes sur les efforts de longue distance. Elle signe son meilleur résultat en championnats de France, grâce à « une très bonne gestion de course » dixit son entraineur, Kaky Quénéhervé.

 

Eneko Morere s’est, lui aussi, classé 5ème du triple saut avec un excellent saut à 14m03 (+2,3 de vent), après avoir réalisé 51’’78 sur 400m la veille. 6ème place pour Capucine Boisseaud, avec 3m55 à la perche. Et 7ème position sur 400m haies pour notre junior, Titouan Parquet, qui avait descendu son record en 54’’72 la veille.

 

Cléa Gesson a terminé 9ème du javelot junior, avec 37m09 et 38m31 en qualif, mais prend la place de 8ème française. Cella Nguema-Mbarga a abaissé son record en 14’’67 (+1,9 de vent) en série du 100m haies junior. Et Faustine Pernegre a bouclé ses deux tours de piste en 2’21’’29, sur un 800m couru tactiquement.

 

Nathanaël Marfin a lancé son marteau à 53m68 (à moins de 40cm de son record) en qualif, puis 52m48 en finale, ce qui lui a permet de se classer 9ème, à 6 cm de la 8ème place.

 

Sakura Gramain a éjecté son disque à 34m58 en qualif. Adrien Burel s’est classé 7ème de son concours de qualification avec 42m76 au marteau junior. Enfin, Noé Lalanne a égalé son record avec 6m70 (+1,3 de vent) en longueur, puis a couru son 400m haies en 57’’67.

 

Au rayon des frustrations, Iza Khedimi n’a malheureusement pas réussi à valider de barre, en saut en hauteur. Mais c’est souvent le cas lorsqu’un athlète participe à ses premiers championnats de France. Deuxième frustration, et de taille : le forfait de Méta Tumba, qui a dû jeter l’éponge avant même son entrée en série du 400m haies, après s’être tordu la cheville à l’échauffement, alors qu’elle avait une très confortable avance aux bilans. La question de sa participation aux FOJE se pose. Plus d’info à venir.

 

Les résultats détaillés

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr