Kaky Quénéhervé troisième des Open de France !

Kaky Quénéhervé avait coché ces Open de France depuis plusieurs mois déjà, pensant qu’elle ne se qualifierait pas pour les championnats de France élites. Il y a pourtant décroché une belle 12ème place. Mais il y avait mieux à faire encore ce week-end à Bondoufle pour ces Open de France, qui viennent remplacer les anciens championnats de France nationaux.

 

Arrivée avec le 4ème chrono sur 10 000m marche, à 20 secondes de la troisième, Kaky a logiquement laissé s’échapper les trois favorites de la course. La troisième, distancée du duo de tête, a vite pris 60m d’avance sur notre Kaky nationale. Mais à mis course, la tendance a commencé à s’inverser. Kaky ne comptait plus que 50m de retard !

 

« Alors peut-être ?! » se serait écrié le parfois décrié Patrick Montel. Et il aurait eu raison, puisque Kaky continuait de reprendre du terrain, mètre par mètre, pour finaliser dépasser son adversaire à 2km de l’arrivée ! Et même si elle a cherché à s’accrocher, la jeune marcheuse déchue du podium ne pouvait plus rien faire contre le finish de Kaky qui a fait parler son expérience :

 

« Je me disais que le podium était jouable si une des filles craquait devant. J’ai bien vu après 5km que la troisième coinçait ! » nous expliquait Kaky après avoir franchi la ligne en 53’02’’85 : « le chrono est moins bon qu’aux élites, mais il faisait plus chaud, et puis aujourd’hui c’est la place qui compte ! Cette médaille j’ai été la chercher à l’expérience. Je suis contente comme une junior qui ferait sa première médaille aux France ! » Et pourtant, Kaky en a décroché des médailles nationales, et même des records nationaux. Mais sa dernière médaille aux France remonte à il y a plus de 20 ans, car elle « ne compte pas les médailles acquises en master ». Elle a pourtant été championne de monde master en 2008...

 

Ces Open de France ont montré combien la saison avait été longue, et donc difficile à gérer pour les organismes, notamment pour Nicolas Grimault qui jonglait ses dernières semaines entre coaching et entrainement personnel. Il réalisé 11’’09 en série du 100m. Constat similaire pour Julie Faure qui a pris la 9ème de la finale du triple saut avec 11m43 (11m78 en qualification), gênée peut être pas son premier concours avec une planche à 11m. Mais là n’est pas l’essentiel : rappelons que Julie a été sacrée vice-championne de France cadette la semaine dernière ! Enfin, Capucine Boisseaud n’a pas pu faire mieux que 3m50 en finale du saut à la perche, après avoir passé 3m65 la veille.

 

Les résultats détaillés

 

Un peu plus tôt dans la semaine, Célia Chausseray avait encore confirmé son nouveau statut, s’il était nécessaire de le faire, en réalisant 13’’42 (+0,1 de vent) sur 100m haies du côté d’Agen. Et Julien David avait lancé son javelot (800g) à 55m23, remportant ainsi le concours du meeting de Cerizay.

 

Place désormais aux vacances pour tous ces athlètes !

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr

kaky médaille.jpeg