Interclubs : l'équipe 1 se maintient en N1A !

20/05/2018

Comme au premier tour, c’est l’équipe 3 qui est entrée la première en lice, samedi à Saintes, avec une équipe remaniée, après la promotion de plusieurs de ses athlètes vers l’équipe 2. Mais le collectif est resté soudé ! Preuve en est, le record de l’équipe 3 a été battu avec 22 458 points, grâce notamment à un très bon Thomas Desenclos qui a bouclé son 400m en 54’’89.

 

Les résultats détaillés

 

L’équipe 2 évoluait à domicile, comme ça avait été le cas, deux semaines avant, pour l’équipe 1. Pas de record club pour l’antichambre de l’équipe 1, mais une belle 3ème place avec 39 214 points, en devançant l’équipe 2 de l’ogre girondin, Bordeaux Athlé.

 

La meilleure performance de l’équipe est à mettre au crédit de Martin Bourgnet, qui a réalisé un chrono de 51’’99 sur 400m, à une demi-seconde de son record. Son camarade d’entrainement, David Silk, a, lui, bouclé son de piste en 52’’56, pour sa dernière compétition avant de repartir dans son Pays de Galles natal. Arnaud Duqueyroix a terminé 3ème du 400m haies en 58’’46.

 

Chez les filles, le duo Léa Bertin - Aude Belzit s’est illustré sur 200m, en descendant chacune leur record personnel, en 26’’96 (+0,6 de vent) pour la première citée, et 27’’17 (+0,3 de vent) pour la seconde. Record personnel également pour Olivier Delaistre en 23’’38 (+1,2 de vent) sur le demi-tour de piste.

 

Les résultats détaillés

Les photos d'Alain Rinjonneau

 

Pendant ce temps, nos amis, dirigeants et supporters s’inquiétaient pour notre équipe 1, qui bataillait à Cergy-Pontoise pour son maintien en N1A. Les simulations réalisées avant le 2ème tour nous indiquaient que la tâche serait ardue, mais pas aussi difficile qu’en 2014 à Blois par exemple.

 

La journée a commencé par un de nos points forts, le 5000m marche masculin. Après avoir fait une partie de la course ensemble, Louis-Guillaume Blanc et Fabrice Ramon se sont ensuite séparés pour terminer respectivement en 21’57’’53 à quelques secondes du record club, et 22’44’’62. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, un de nos clubs concurrents pour le maintien, Sarguemines, se faisait disqualifier un de leur marcheur dans le même temps !

 

Kaky Quénéhervé et Catherine Launay terminaient ensuite 4ème et 6ème du 3000m marche féminin en 15’23’’09 et 16’45’’64, propulsant alors le club en tête du classement au premier point intermédiaire.

 

Plusieurs performances de très haut niveau sont venues ensuite ponctuer la journée pour, petit à petit, creuser l’écart sur la 7ème place, synonyme de relégation en N1B. Ainsi Zied Azizi a fait sensation en remportant le 400m haies, haut la main, en 50’’39 (record club du 400m haies sénior) ! Un chrono tout prêt de son record personnel de 50’’05 réalisé l’année dernière en fin de saison. Shaun Douglas a brillé, lui aussi, juste après Zied, en descendant en 54’’69 les records junior et espoir du 400m haies, qu’il détenait déjà.

 

Enorme chrono également de notre Ben Bassaw national, qui a facilement remporté le 100m ! Et pour cause : 10’’35 avec +1,3 de vent, tout le monde ne peut pas le faire ! Pas de doute, il faudra compter sur Ben, cette année encore. Sa blessure de l’été dernier ne l’a pas affaibli, loin de là, il est encore plus fort que l’an passé à la même époque !

 

Mais le G2A, ce n’est pas que Ben, c’est aussi un collectif qui a pu compter sur une déferlante de performances N3 et N4 ! Sokhna Diop a descendu le record junior, espoir et senior du 200m, en réalisant un chrono de 24’’60 (-0,6 de vent) au couloir 1 ! Diva Mabiala a fait parler la poudre, elle aussi, en avalant son 100m haies en 14’’29 (+0,6 de vent). Carine Mérion a remporté le concours du disque, avec un jet à 44m01, et Leslie Bonnaud a brillamment catapulté son poids à 12m12 !

 

Chez les garçons, les lanceurs Even Bonnafous et Baptiste Soumet-Dutertre ont tenu leur rang, en faisant piquer leur javelot à 64m58, et 57m18.

 

Yoann Faure a fait le job, lui aussi, en bouclant son 400m en 49’’43. Gaëtan Viémon a terminé 7ème du 3000m steeple en 9’27’’20, aux côtés du capitaine de l’équipe, Walter Brison, qui a dû perdre 2 à 3 kilos dans le week-end à motiver ses troupes.

 

Très belle performance aussi de notre colosse, Thomas Perrot, qui a repoussé son record club sénior du lancer du poids à 14m88 ! La barre des 15 n’est plus très loin, peut-être pour notre meeting, le 1er juin prochain.

 

Nos deux renforts basques, Iker Martos-Lahuerta et Yerai Lazaro-Pastor ont apporté la plus-value attendue, en réalisant des chronos de 22’’45 (+2,0 de vent) sur 200m pour Iker, et 8’59’’61 sur 3000m pour Yerai, qui prend, du même coup, le record club espoir. Loïc Louradour a montré qu’il revenait peu à peu à son meilleur niveau, dans la série qui précédait celle d’Iker, en courant le demi-tour de piste en 22’’43 (+2,3 de vent), à deux dixièmes de son record.

 

Enfin, n’oublions pas nos championnes Lucie Lasserre et Julie Dupupet, qui ont respectivement réalisé 49m92 au marteau, et 12’’32 (-0,2 de vent) sur 100m.

 

Fort de toutes ces belles performances, et de toutes les autres que nous ne pouvons pas citer dans cet article, par manque de place, le G2A a passé tous les points intermédiaires de la journée avec une avance croissante sur la première place de relégable, permettant à nos sprinteurs d’assurer les passages, et même de descendre le record club du 4 fois 400m féminin en 3’56’’07 pour Camille Testas, Océane Crampagne, Nelsy Arhiman et Sokhna Diop.

 

Le verdict final a été annoncé dans la foulée des relais, avec une certaine sérénité : nous nous maintenons en N1A en terminant 5ème de notre poule avec 56 709 points, et une avance de plus de 3000 points sur Sarreguemines et Colmar, les deux malheureux de ces interclubs 2018.

 

Les résultats détaillés

Les photos

 

Bastien Lacoste

Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon