Capture d’écran 2022-02-06 à 12.27.11.png

Des records comme s'il en pleuvait !

Il s’agissait pour certains de leur dernière compétition hivernale de la saison, pour d’autres c’était la dernière étape avant les championnats de France. Quoi qu’il en soit, ces championnats Nouvelle Aquitaine Cadets Juniors ont réservé leur lot de records personnels, du coté de la salle de Bordeaux. L’un des records les plus marquants de ce week-end a été réalisé pour Julie Faure qui a amélioré de trois centimètres la performance qui lui avait permis d’être vice-championne de France cadette du triple saut cet été, grâce à un saut mesuré samedi à 12m32. Elle s'empare du record Charente indoor de la spécialité, dépossédant ainsi une certaine Amélie Florent, alors licenciée à l'AJ Montmoreau, que vous croisez habituellement au secrétariat du club.

 

Alignée également sur les haies hautes, Julie réalisera une performance du même calibre avec un chrono de 8’’94 en série du 60m haies (84cm).

 

Cella Nguema Mbargua y est allé de son record personnel, elle aussi, en réalisant 9’’49 sur 60m haies, après avoir avalé son 60m plat en 8’’17, tout comme Iza Khedimi qui a franchi 1m57 après de nombreuses compétitions à tourner autour de sa meilleure marque. Capucine Boisseaud a remporté le concours de perche avec 3m54, et Lucile Guilledon a bouclé le tour de la salle de Bordeaux en 29’’38.

 

Chez les hommes, le titre de meilleur triple sauteur cadet est revenu à Eneko Morère et son excellent bond à 13m49, à 3 cm de son record. Pas seulement à l’aise en triple saut, Eneko a également pris la troisième place du 60m en 7’’30 (record perso). Record perso à la clef. Record personnel également pour notre sympathique Abou Sidibé qui a passé 4m19 à la perche.

 

En pleine progression lui aussi, Noé Lalanne a pris la deuxième place du concours de saut en longueur junior en repoussant sa meilleure référence à 6m46. Il a également réalisé 7’’46 (record perso) sur la ligne droite girondine, devançant Alexandre Andrieux et ses 7’’65. A noter également : les 9’’76 sur 60m haies (91cm) de Lubin Chaillou qui continue son apprentissage des combinés.

 

Les résultats détaillés

Mais où s'arrêtera Célia Chausseray ?!

 

Et comme il ne se passe plus une semaine sans que Célia Chausseray ne batte son record, nous concluons forcément cet article avec notre hurdleurse émérite qui a, vous l’aurez compris, abaissé son chrono sur 60m haies en 8’’27 (record Charente, forcement...) lors des pré-France organisés ce week-end à Nantes. Ce chrono lui aurait permis de rentrer en finale cette semaine lors du Meeting National de Nantes où figuraient des grands noms de l’athlétisme français comme Sacha Alexandrini. La performance IB, placée en 8’’22, lui tend plus que jamais les bras.

 

« Je suis vraiment contente de pouvoir retranscrire ma progression en compétition. C'est toute ma frustration de l'année dernière qui ressort, car je n’ai pas eu l'occasion de m'exprimer l'hiver dernier. Je savais que j'avais progressé et compris des choses à l'entraînement, mais le faire en compétition c'est autre chose ! Avec mon coach (Alain Lastacouère), on ne se contente jamais de ce qu'on a et on veut toujours aller plus loin. C’est une mentalité qui me correspond parfaitement. Je suis très contente du déroulement de ma saison, mais c'est loin d'être fini. Je vais essayer d'aller chercher mieux, car j'ai encore énormément de choses à améliorer » expliquait Celia avant de parler plus précisément de son groupe d’entrainement à Talence : « dans mon groupe d'entraînement, on se tire constamment vers le haut et c'est très bénéfique à la performance » concluait-elle.

Egalement présent à Nantes, Marius Pineau a signé un chrono de 8''32 sur 60m haies (106cm). Il se rapproche ainsi à 5 centièmes de son record établi il y a deux ans.

 

Les résultats détaillés

Sur la ligne droite d'Aubière, mais sans les haies, Pierre Gadon a été crédité d'un chrono de 7''05.

Enfin, quelques lanceurs du club se sont retrouvés à Saint Junien, dimanche, pour une compétition de lancers longs. Eneko Morere, de retour aux affaires après sa compétition de la veille, a lancé son javelot de 700g à 41m63. Cléa Gesson a lancé celui de 600g à 31m38, ce qui la place à la qualification pour les France de lancers longs, mais les choses ont le temps de changer car ces championnats n'auront lieu que dans un mois ! Même constat pour Lola Drubay en cadette qui a lancé le jav' de 500g à 35m47, soit son meilleur jet de la saison. Et pour finir, Sakura Gramain a remporté le concours cadette du disque (1kg) avec 23m35.

 

Les résultats détaillés

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr