Capture d’écran 2022-04-04 à 00.26.12.png

Foulées neigeuses, Foulées heureuses !

 

Au lendemain du 1er avril, vous pourriez penser qu'il s'agit d'un poisson d'avril. Et bien non ! Les 2000 coureurs qui attendaient de prendre les départ des Schneider Electric Foulées d'Angoulême peuvent en témoigner : de la neige est bel et bien tombée quelques minutes avant de lâcher la meute !

 

Heureusement il ne s’agissait qu’un d’un petit épisode neigeux, qui a vite laissé place au soleil. En somme, des giboulées de mars, mais un peu en retard. Par contre, il y en a qui n’a pas été en retard. C’est Yousuf Jeldo-Verso, l’éthiopien de Limoges Athlé. Parti en tête de course, cet habitué des Foulées a profité de la concurrence un peu moins dense cette année pour s’imposer en 30’19. Les Rochelais, qui avaient gagné en septembre dernier, ont été à l’honneur une nouvelle fois cette année, avec la deuxième place de Kevin Richard en 30’45. C'est Amat Abdou-Dahoud, qui a encore de beaux restes dans les jambes, qui a pris la place de troisième en 31’05.

 

En l’absence de Clément Anglada, qui oeuvrait à l’organisation, c’est Arnaud Delaat qui s’est chargé de porter haut les couleurs du G2A. Il termine à une belle 11ème place, avec un record personnel descendu en 31’40. A l’arrivée, son coach, Maurice Gaillard, disait vouloir le convaincre de prolonger un peu sa saison d’athlétisme avant de basculer sur sa préparation vélo. Kevin Guérin a terminé dans le top 20 grâce à sa 19ème place acquise en 32’40.

"Je ne suis pas vraiment satisfait de mon chrono. J’ai subi la 2e partie de la course. Ce n’est pas ridicule mais j’espérais faire une minute de moins pour battre mon record. On est parti ensemble avec Arnaud De Laat mais il m’a décroché au 3e ou 4e kilomètre. Je n’ai pas réussi à retrouver un groupe pour me relancer. J’étais un peu en perdition" expliquait Kevin au micro de Charente Libre.

31ème du scratch, Tof Berthonnaud a remporté le classement master 4, en 33’32. Quelques secondes après, Yoann Rivière a franchi la ligne d'arrivée en 33’39.

 

Puis on retrouve un peu plus loin :

-       Loïc Combaud 40ème en 33’57.

-       Romain Bertrand 41ème en 33’58.

-       François Le Houerou 43ème en 34’01.

-       Louis Thomas 50ème en 34’34.

-       Laurent Piot 54ème en 34’41.

-       Sébastien Prieto 55ème en 34’42.

-       Maxence Colombier 63ème et 1er cadet en 35’12 (record club cadet).

-       Thierry Visse 66ème en 35’17.

-       Pierre-Philippe Ditlecadet 67ème en 35’21.

 

Comme chez les garçons, c’est Nathalie Barriquand (US Aigrefeuilles), une habituée des Foulées, qui l’a emporté en 35’29 avec près d’une minute d’avance sur Tatiana Leite Da Silva, qui a faisait le court déplacement depuis Cognac. "J’ai eu la chance d’avoir Stéphane Charles qui m’a poussé jusqu’au bout" déclarait elle après la course.

 

Laurine Avinio, du Cognac AC également, est montée sur la troisième marche du podium en 37’45. Elle prend la place de première junior devant une surprenante Sokhna Lacoste qui s’est classée deuxième espoir et 7ème du scratch féminin en 39’33, pour sa première expérience sur 10km. Cassandre Bibard a terminé juste derrière Sokhna en 39’46 (record perso). Enfin, Cécile Lizot a pris la place de troisième G2istes en 41’53. Nolween Dubois a franchi la ligne un peu moins d’une minute plus tard, en 42’36. Elle termine 16ème féminine, deux places devant Kaky Quénéhervé et son chrono de 42’47.  Chloé Richard a bouclé le parcours en 43’02, devant Édith Meslier et Clara Mercier qui ont respectivement réalisé 43’10 et 43’29.

Capture d’écran 2022-04-04 à 00.22.51.png

On retrouvera une bonne partie de ces coureurs la semaine prochaine à Boulogne sur Mer, en compagnie de Clément Anglada, à l’occasion des championnats de France de 10 kms.

 

Un grand merci aux bénévoles qui ont su remettre notre course sur pieds après de longs mois de crise sanitaire. Merci également aux meneurs d’allures qui se sont sacrifiés. Mais à les écouter, il semblerait que ce fut un plaisir pour eux !

 

Les résultats complets

Les photos de notre partenaire

A noter également : le record club espoir du semi-marathon de Lilly Burtin qu'elle a elle même amélioré à Barcelone. Le descendant désormais en 1h34'52.

 

Bastien Lacoste

Lacoste.bastien24@yahoo.fr