6 avril 2019

Foulées pluvieuses, Foulées heureuses !

Ni la pluie, ni le parcours modifié pour éviter les travaux, n’ont entamé l’enthousiasme des 4250 coureurs (10 km + courses enfants) inscrits, ce samedi, aux Schneider Electric Foulées d’Angoulême !

 

Comme chaque année, ce sont les enfants qui ont ouvert le bal, en début d’après-midi, sur les différentes courses tracées autour du Stade Léonide Lacroix de Saint Cybard, appelées Mini-Foulées Flunch. Si les plus jeunes s’en sont donnés à cœur joie dans des courses sans chronos et sans classement, l’enjeu était tout autre à partir de la catégorie poussin, face aux chronométreurs ! Le premier podium G2iste nous a justement été offert dès la course poussins première année, par le jeune Lucas Faure, qui a terminé troisième, à une seconde de la deuxième place. Sa camarade, Louise Doyen, a pris la deuxième place, chez les poussines.

 

William Lilaud et Melgo Cullerier-Rohmann ont signé un joli doublé, sur la course réservée au poussins 2ème année. Doublé également chez les poussines 2ème année, avec Capucine Orain et Maelya Labussière !

Le reportage vidéo de Charente sur les mini-foulées

 

Manuel Silliau a fait le spectacle !

 

Puis ce fut au tour des concurrents du 10 km international de s’élancer, sous une fine pluie, pas forcément désagréable pour les coureurs, une fois échauffés. Après quelques centaines de mètres seulement, un premier groupe de 5 coureurs s’est détaché, dans lequel figurait David Moreau (Dordogne Athlé), David Bernier (Saint Nazaire), Yousuf Jeldo-Jerso (Limoges Athlé), Marko Nicic (ECLA Albi) et notre Angoumoisin, Manuel Silliau !

 

David Moreau plaça une première attaque et le groupe de tête commença alors à s’étirer, aux abords de la Place Victor Hugo. Mais Manuel Silliau, poussé par son public, tena bon, au point de reprendre la tête à l'entame de la montée vers l’Hôtel de ville, avant de se faire quelque peu distancer dans la descente de la Colonne par David Bernier et Yossuf de Limoges.

 

S’engagea alors un mano à mano entre les deux hommes de tête, jusqu'à l'attaque de David Bernier au niveau de l’usine Leroy-Sommer, à 3 km de l’arrivée. Une attaque qui lui offrit quelques mètres d’avance, suffisant pour gérer son avantage jusqu’à l’arrivée, et s’imposer en 30'47 !

 

Manuel Silliau paya ses efforts de début de course dans les deux derniers kilomètres, et lâcha donc sa place sur le podium, à quelques encablures de la ligne. Il pointa même en 6ème position en arrivant aux abords sur la piste du stade Lacroix, avant de se replacer en 4ème position, grâce à un sprint final dont il a le secret. Celui que tout le monde surnomme déjà « Manu » termine donc au pied du podium, mais avec la satisfaction d’avoir bouclé l’épreuve en 31’09 (record club), à 17 secondes du vainqueur, et à seulement 13 secondes de son record personnel !

 

La réaction de Manu au micro de Charente Libre

 

D’autres très belles performances ont été réalisées dans le sillage de Manu. A commencer par celle notre ami espagnol, Yeraï Lazarro-Pastor, qui a terminé 12ème (2ème espoir) de l’épreuve en 32’35 (record personnel), juste devant Laurent Douteau et sa 14ème place (2ème master 1) en 32’38. Stephane Doyen a terminé 31ème de la course, en 33’11, Antoine Arlot 32ème dans le même chrono, et Jérémy Parthonnaud 39ème en 33’35.

 

Il faudra compter avec Chrystal Monseur cet été !

 

Chez les filles, Chrystal Monseur s’est surprise elle-même, en montrant qu’elle avait retrouvé son meilleur niveau, et même un peu mieux, puisqu’elle a terminé 4ème féminine de l’épreuve, en descendant son record personnel en 36’49 ! Et pourtant, la préparation n’était pas optimale, comme elle l’a confié au micro de Charente Libre (cliquez ici). Le podium ne lui échappera pas l’année prochaine, c’est certain ! Devant, c’est l’inévitable Manon Douteau (EPA 86) qui s’est imposée en 34’25, après avoir pris la tête dès le début de course, en bas de la rue menant au Stade Chanzy.

 

A noter également, les belles deuxièmes places de Catherine Launey en master 2, en 42’11, et de Chantal Lydwa en master 3, avec un chrono de 49’48. Et la victoire de Clara Mercier en 43’07, chez les juniors !

 

Merci à toutes et tous, et à l’année prochaine !

 

Félicitations, enfin, aux 3776 finishers du 10 km international, et aux 400 bénévoles, sans qui cette organisation ne pourrait exister !

 

Les résultats détaillés

La course en vidéo

Les photos de B.Lacoste

Les photos de P.Chassine

Les photos de JM.Pénigaud

Les photos de Photo Running

Les photos de Charente Libre

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr

© 2018 par Grand Angoulême Athlétisme

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon