L'histoire touchante de Christophe Chaillou !

Ceux qui fréquentent le Stade du Grand Angoulême connaissent forcement Christophe Chaillou. Enfin... Ils pensaient le connaitre, car ils changeront peut-être d'avis après avoir lu le témoignage de sa vie, ci-dessous. Un récit qui force le respect !

Je m'appelle Christophe Chaillou, je suis un grand passionné de sport depuis mon enfance. J'ai toujours eu le rêve de représenter la France. Malheureusement, à l’âge de 22 ans en décembre 1999, un cancer vient bouleverser ma vie et mes rêves en me privant définitivement de la mobilité des cordes vocales. Ceci entraîne des difficultés à respirer vu que les cordes vocales ne s'ouvrent plus à l'inspiration.

Cette maladie invalidante a provoqué une situation de handicap invisible. Lors d'un effort, je me retrouve en hyperventilation ce qui entraîne une augmentation du rythme respiratoire mais également du volume d’air inspiré et expiré. Pour mon cas, le rejet excessif de dioxyde de carbone se traduit par une hypocapnie. Les conséquences après chaque course, que ce soit en entrainement ou en compétition sont : des sensations de vertiges, des troubles visuels, des maux de tête, des crampes musculaires, une sensation de faiblesse et de fatigue.

Le combat fut long entre la maladie, les récidives et le handicap. De 2000 à 2008, j’ai subi six interventions dont la dernière à l’institut Gustave Roussy, uniquement sur les cordes vocales afin de me permettre une simple activité de marche. En tant qu'ancien athlète, j'ai trouvé les ressources pour rebondir et me construire de nouveaux projets. J'ai choisi comme sport l'athlétisme et plus spécifiquement le sprint court soit le 60m, 100m, 200m ainsi que la longueur. Malheureusement, mon handicap n’est pas éligible à l’handisport. Je me retrouve donc avec les valides, mais cela ne m’empêche pas de prendre tout autant de plaisir à courir.

En 2018, j'obtiens ma première finale nationale au 60m dans la catégorie masters M40 avec une huitième place à Angers. Mais  cette année, j'ai également décroché ma première participation aux Championnats Européen d’athlétisme en Masters à Madrid sous les couleurs de l’équipe de France. C'est avec une grande fierté que 19 ans après ma première opération, en mars 2018, j'ai pu porter pour la première fois le maillot de l'équipe de France aux Championnats d’Europe Indoor Masters au 60m et 200m à Madrid.

En 2019, je participe aux Championnats du Monde d’athlétisme Masters à Torun en Pologne et reviens avec deux records personnels: le 60 mètres en 7 secondes 75 et le 200 mètres en 25 secondes 62. Ces performances m'ont permis de me classer à la 32ème place sur 64. Ce fut une magnifique expérience qui m'a toutefois laissé sur ma faim car je rêve d'un podium que ce soit en individuel ou en collectif.

Aujourd'hui, je souhaite démontrer qu’il est possible après un cancer, qu’il soit agressif ou non et malgré l’handicap, de se surpasser et de réussir des performances en équipe ou en individuel. Mais pour performer, il me faudrait briller et obtenir des places d'honneur lors des prochaines échéances nationales et internationales, qui se tiendront cet été puis les années suivantes.

Mes objectifs pour cette troisième saison en M40 seraient de descendre sous :

  • les 7,5 secondes au 60m

  • les 12 secondes au 100m

  • les 25 secondes au 200m

et réaliser :

  • 6 mètres à la longueur.

Christophe a besoin d'aide pour réaliser son aide. Pour cela il a mis en ligne une plate forme de financement participatif, dans lequel vous pourrez découvrir le détails de ses besoins, et le soutenir financièrement si vous le souhaitez. Cliquez ici

© 2018 par Grand Angoulême Athlétisme

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon