Laura Michottey en Or, Gwendoline Hardouin et Shaun Douglas en bronze !

21/07/2018

La saison estivale vient tout juste de se terminer, en même temps que les championnats de France cadets junior de ce week-end, qui se déroulaient à Bondoufle, près d’Evry. La moisson de médaille y a été prolifique pour le club ! Retour sur trois jours de compétition.

 

 

Les honneurs du podium pour les lanceuses !

 

Gwendoline Hardouin et Laura Michottey n’ont pas forcé leur talent en qualifications, que ce soit pour Gwendoline au marteau cadette, avec un jet à 48m63, synonyme de 10ème place, ou pour Laura au javelot cadette, avec un jet à 41m50, synonyme de 3ème place.

 

Mais à en croire leurs performances réalisées le lendemain en finale, ces deux jeunes filles ont bien fait de se ménager en qualifications ! Gwendoline, tout d’abord, a su mettre la pression sur ses adversaires, en allant jusqu’à pousser la favorite du concours a manqué ses trois essais. La voie du podium semblait alors libre, mais encore fallait-il réaliser un jet à la hauteur du podium. Mais ce jet, Gwendoline l’a réalisé, en catapultant son marteau de 3kg à 53m41 ! Médaille de bronze à la clef, et première médaille nationale de sa jeune carrière !

 

Pour Laura Michottey, l’objectif était simple : conquérir son 4ème titre consécutif de championne de France cadette du javelot. Deuxième jusqu’au deuxième essai, Laura a su trouver les ressources pour lancer son javelot (500g) jusqu’à 45m92, et ainsi prendre la tête au troisième essai. Une position de leader qu’elle gardera jusqu’à la fin du concours.

 

« C’est mon plus beau titre. Le quatrième et dernier titre en tant que cadette. Ce concours était très intéressant pour moi. C’était très serré, mais j’ai su m’en sortir. Ce n’était pas si simple avec ma douleur au coude, et mes défauts techniques » nous confiait la quadruple championne de France.

 

 

Maxime Vritone réussit son pari en se remettant à vitesse record !

 

Souvenez-vous : premier tour interclubs à Angoulême, début mai. Maxime Vritone s’arrachait trois ligaments de la cheville, à l’échauffement. Maxime décidait alors de ne pas se faire opérer, afin de retrouver toute l’élasticité de ses tendons, et commençait alors un repos forcé, se déplaçant même en fauteuil roulant, afin de pouvoir lancer aux championnats de France. Un pari, à priori fou, mais pas complètement insensé, au vu du résultat de notre jeune cadet qui pointait en troisième position après les qualifications du marteau, avec un jet à 59m98.

 

Cerise sur le gâteau, Maxime termine 5ème de la finale, avec 57m66. Mais le plus important n’est peut-être pas là, car Maxime nous a avoué ne pas avoir eu mal à sa cheville du week-end ! De bon augure pour la saison prochaine !

 

 

Shaun Douglas décroche sa première médaille individuelle !

 

Aligné en série 1 du 400m haies junior au couloir 8, Shaun Douglas n’avait pas la tâche facile, mais il est tout de même parvenu à se qualifier en finale, en descendant son record club junior-espoir en 53’’86 ! Il a remis ça le lendemain, en arrachant la médaille de bronze. Améliorant, une nouvelle fois, son record club junior-espoir de la spécialité, en 53’’22, au terme d’une course acharnée, où seulement trois centièmes ont séparé le 2ème du 4ème de cette course. Une médaille qui en appellera d’autres ? « J’y compte bien, je travaille pour ça » nous expliquait le timide, mais pas moins sympathique, coureur formé au club, qui a gagné pratiquement une seconde sur son record, ce week-end.

 

Rendez-vous cet hiver !

 

Nos autres qualifiés ont pris rendez-vous pour les prochains championnats de France, dès l’hiver prochain. Clément Reboul, par exemple, a manqué la finale de la perche cadet, après avoir franchi 4m20 au troisième essai. Frustrant lorsque l’on sait que le dernier qualifié en finale a franchi cette barre au premier essai. Mais au vu des progrès réalisés par Clement cette saison, il n’y a pas à s’inquiéter pour l’avenir.

Léandre Lafont s’est arrêté à 3m90 en qualification de la perche cadet, mais sa complémentarité peut lui promettre un bel avenir du côté des épreuves combinées. Même constat pour Kinz Mounier, qui a éjecté son javelot à 32m93, mais qui a la chance de pouvoir briller dans plusieurs épreuves à la fois.

 

Notre combinard, Paul Ameteau, avait réussi à se qualifier sur 110 haies pour ces championnats de France. Il y a réalisé un chrono de 14''68 (+1,8 de vent) en série, à quelques centièmes de la qualification en demi-finales cadets. Ce sera pour la prochaine fois !

 

Pour Sokhna Diop, la donne fut tout autre. Auteur de la meilleure performance junior française de l’année, et meilleur chrono des qualifiées en finale du 400m junior, notre sprinteuse sénégalaise a connu une défaillance physique en finale, qui lui a provoqué un sérieux malaise après la ligne d’arrivée. Très vite prise en charge par les secouristes de la fédération (que nous remercions chaleureusement), Sokhna a mis du temps à reprendre ses esprits, mais est ressortie de l’infirmerie avec un problème de glycémie décelé par le médecin qui s’occupait d’elle. Nous en saurons plus dans les prochaines semaines. Mais ne vous inquiétez pas, à l’heure où nous écrivons ces lignes, Sokhna va nettement mieux.

 

Les résultats détaillés

Quelques photos

 

Bastien Lacoste

Please reload

© 2018 par Grand Angoulême Athlétisme

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon