22 avril 2019

Le calme avant la tempête !

Ce week-end de Pacques a été plutôt calme en compétition. Le calme avant la tempête de la semaine prochaine, sans doute ! Mais quelques performances ont tout de même été réalisées.

 

Ainsi, Nicolas Grimault a montré que la forme revenait petit à petit, en réussissant un chrono de 11’’17 (+0,0 de vent) sur 100m, avant de faire mieux sur 200m en s’imposant en 22’’19 (+3,7 de vent), du côté d’Amilly, dans sa région Centre d’origine.

 

Les résultats détaillés

 

Côté hors stade, notons la belle 4ème place de notre marcheuse nordique, Sandrine Texier, sur l’épreuve de la Nordique Vauclusienne, avec une très belle moyenne de 8,5 km/h !

 

Notons aussi la victoire de notre triathlète, Grégory Gabillard, sur le 8 km du Trail de l’Anguienne.

 

Les résultats détaillés

 

Amandine Esnault et Gwendoline Hardouin se déplaçaient, elles, à Pessac, pour prendre part à leur épreuve fétiche : le lancer de marteau. Gwendoline, la plus jeune des deux, a lancé le marteau de 4kg à 45m20 (record perso). Dominant ainsi son ainée qui a réalisé cette fois-ci, un jet à 43m90. Mais elle avait fait mieux la semaine dernière, avec 45m56. Une performance qu’elle n’avait pas réussie depuis près de 10 ans.

 

Les résultats détaillés

 

Explications sur un retour aux premiers plans, après avoir pris quelques distances avec le marteau ces dernières années :

 

Amandine, comment t’est venue l’envie de revenir t’entrainer ?

 

Après ma troisième grossesse, et une période d’allaitement d’un an, j’avais vraiment besoin de faire une activité physique, me sentir vivante ! J’avais une mauvaise image de moi-même. Je me suis donc inscrite à la salle de musculation du CHAA, fin février 2018. J’ai tout de suite repris avec 4 séances par semaine. Mais ce n’était pas vraiment un sport pour moi, juste un moyen de retrouver la forme. Et puis, quand j’ai commencé à me sentir bien physiquement, j’ai souhaité reprendre le sport, et la seule chose qui me faisait vibrer, c’était le marteau.

 

Comment se passent tes entrainements ?

 

Christian (Grelaud) est très disponible. On s’entend bien. On lance tous les lundis, et tous les jeudis à 16h30. Ca colle bien avec mes horaires de travail, et ça me permet de ne pas arriver trop tard à la maison, pour les enfants. Et puis, j’apprécie de m’entrainer avec Gwendoline. La voir progresser, ça me rappelle mes jeunes années. J’essaye de l’écouter pour la conseiller au mieux.

 

Es-tu satisfaite de tes performances actuelles ?

 

Je suis parfois satisfaite de ce que j’arrive à faire au marteau, mais très souvent je trouve cela insuffisant. J’aimerai progresser plus vite. C’était vraiment plus simple quand j’étais jeune.

 

Quels sont tes objectifs cette saison ?

 

Mon objectif, c’est de faire 47m cette année, et pourquoi pas 50m l’an prochain. Mais battre mon record personnel, je n’y crois pas trop (51m06 en 2001). Il m’est arrivé de m’en approcher. Plusieurs fois même, mais en vain.

 

Comment se passent les compétitions désormais ?

 

Je m’éclate à faire les compétitions masters. Il y a une bonne ambiance, et une certaine reconnaissance de la part des autres anciens qui m’ont tout de suite identifiée par le record LANA F35 que j’ai battu plusieurs fois. C’est motivant.

 

Comment tu vois ton avenir chez les masters désormais ?

 

J’aimerai participer aux Europe masters, et aux Monde qui se dérouleront à Toronto en 2020. J’attends l’autorisation de mon établissement (Amandine est professeure de Français). En fait, cela me permettrait d’accéder à des évènements auxquels je n’ai pas pu participer jusque-là.

 

Merci Amandine !

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon