2 avril 2019

Le Rotary Club de Cognac aux côtés de Laura Michottey !

Originaire de la région de Cognac, Laura Michottey a la chance d’être soutenue cette année par le Rotary Club de Cognac. Cette généreuse association a décidé de soutenir Laura dans son projet de haut niveau, avec une enveloppe de 8000 euros, qui viendra s’ajouter aux aides du département, du Comité Charente, de la région, de la Ligue Nouvelle-Aquitaine, et bien entendu du G2A !

 

Bastien : Félicitations pour l’attribution de cette bourse, Laura. Comment as-tu eu connaissance de cette aide financière ?

 

Laura : Pour être honnête  ce sont mes parents qui connaissaient l’existence de cette bourse. C’est une sorte de bourse au mérite qu’octroie le Rotary de Cognac, chaque année, à la personne qu’ils jugent la plus méritante. Nous avons donc fait un book, et nous leur avons présenté mon projet à l’oral.

 

B: Cette bourse sera-t-elle renouvelable ?

Laura : Pour l’instant, elle ne comprend que la saison 2018-2019. Il n’est pas encore question de renouvellement, mais j’ai cru comprendre que la porte n’était pas complètement fermée. Nous verrons en temps et en heure.

 

B : Qu’est-ce que cette bourse va te permettre d’entreprendre ?

 

Laura : Le département, le Comité, la ligue, la région et le club m’apportent une aide précieuse, mais ce partenariat me permet de pouvoir voir plus grand en organisant ces déplacements à l’international. Concrètement, cela va me permettre de faire des déplacements à l’étranger, que ce soit pour des compétitions, ou pour des stages. Fin mai, début juin, je vais aller faire un stage en Allemagne, par exemple.

 

Cela me permettra également de rentrer plus souvent chez moi. Depuis le début de l’année, je ne suis rentré que deux fois. Je n’ai pas vraiment de vacances, donc je ne peux rentrer chez moi que sur certains week-ends. Cela implique de rentrer en avion. Et le billet représente forcément un coût. C’est important de rentrer chez soi, pour se ressourcer un peu auprès de sa famille. 

 

Cette aide va également m’aider pour l’équipement. D’ailleurs, l’enveloppe de 8000 euros est repartie en deux parties : 5000 euros pour les déplacements, et 3000 euros pour l’équipement.

 

B : Merci Laura.

 

Plus d’informations dans ces articles

de Sud-Ouest

et de Charente Libre

© 2018 par Grand Angoulême Athlétisme

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon