Les animations covid font leur entrée à Ma Campagne !

Comme une bouffée d’air frais, la FFA a autorisé les clubs d’athlétisme e enregistrer des performances lors d’évènement intra-club appelé « animation covid ». Ces animations, si elles n’ont pas le cachet d’une vraie compétition, ont le mérite de permettre à nos athlètes de réaliser des performances homologables pour réussir des minima pour des championnats de France par exemple. Elles apparaitront sur la fiche FFA de nos athlètes avec un astérisque pour rappeler qu’il s’agissait d’une animation covid, et non d’une compétition à proprement dit.

 

Eneko commence sur les chapeaux de roue !

 

Quatre animations covid ont été organisées la semaine dernière sur le Stade de Ma Campagne : mardi, mercredi, et jeudi. La première journée a vu Eneko Morere s’emparer du record club cadet du triple saut, grâce à un premier saut mesuré à 13m25 (-0,1 de vent) qui lui a permis de détrôner Bruno Kabongo.

 

Lucas Giraud, pour sa première compétition, a signé un très prometteur 2’39’’1 sur 1000m ! A quelques longueurs de Lucas, Lubin Chaillou, encore minime, a abaissé son record en 2’47’’5.

 

Les deux masters, Philippe Pilot et Christian Aimé, se sont « tiré la bourre » sur un 300m qui a vu le premier cité s’imposer en 41’’9, avec seulement deux dixièmes d’avance sur le second. Les filles ne leur ont pas concédé beaucoup de terrain : Maellys Crampagne a été chronométrée en 43’’9 après avoir été longtemps accrochée par Diane Rebotton, qui a finalement franchi la ligne en 45’’3. Enfin, leur coéquipière d’entrainement, Anaïs Messer, a réalisé 3’26’’3 pour son premier 1000m.

 

Meta Tumba a profité de cette compétition pour améliorer trois de ses records. Au javelot (500g) tout d’abord, avec un joli jet à 31m23, alors qu’elle ne pointait qu’à une quinzaine de mètres en début d’année ! Le lancer du poids (3kg) l’a vu gagner 10cm, avec 9m24, et la longueur s’approcher des 5m avec 4m86 (-0,3 de vent).

 

Abou déjà au niveau de son record !

 

La journée du mercredi était principalement réservée aux perchistes. Par chance, les conditions météo étaient aux rendez-vous. Cela a permis à notre Abou Sidibé national de franchir 4m, sur son saut le moins abouti pourtant, selon son entraineur Bertrand Lemoigne. Ce fut plus compliqué pour Capucine Boisseau et Nathan Quiry qui ont passé 3m10 et 2m90, mais pas de panique : ce n’est que le début de la saison !

 

Chez les jeunes, Lucien Lemoigne, Baptiste Fredonnet et Victor Dutriat ont respectivement passé 2m80, 2m20 et 1m80.

 

Meta passe un cap en hauteur !

 

Jeudi, on prend sensiblement les mêmes et on recommence, mais cette fois-ci avec le chrono électrique ! Et celui qui a le plus affolé le chrono, c’est encore une fois Nicolas Grimault. En effet, notre infatigable sprinteur a été flashé en 10’’92 (+1,0 de vent) sur 100m et 22’’49 (-0,9 de vent) sur 200m. Eneko Morere s’est illustré lui aussi, en abaissant son record en 11’’63 (+1,0 de vent) sur 100m et 23’’52 (+0,9 de vent) sur 200m. Dans son sillage, Noé Lalanne et Andrew Fouache ont respectivement réalisé 24’’35 (RP) et 24’’49. Christophe Chaillou a effectué une bonne rentrée en 25’’70.

 

Mais c’est sur 110m haies (91cm) que Noé Lalanne a été le meilleur en s’imposant en 16’’02 (-1,3 de vent), devant Abou Sidibé et son chrono de 16’’21. Sur 80m haies (76 cm), c’est sans surprise Meta Tumba qui l’a emporté en descendant sa meilleure référence en 11’’68 (+1,2 de vent). Un chrono qui pourrait lui permettre de pointer longtemps en tête des bilans minimes cette année. Lisa Blanc a réalisé un encourageant 13’’16 pour sa première sur les haies, et Juliette Vaucoy-Siraud a été chronométrée en 13’’74 sur le 100m plat.

 

Mais c’est finalement en saut en hauteur que Meta Tumba a surpris son monde, en passant 1m66 alors que son record ne s’élevait qu’à 1m46 avant cette compétition ! Elle égale ainsi le record club sénior, qu’elle co-détient désormais avec Marie-Lucie Vu-Van-Quiet.

 

Comme sur 300m deux jours plus tôt, Maellys Crampagne s’est imposée, mais cette fois-ci sur un tour de piste complet, en 63’’18 devant Diane Rebotton en 63’’93. Chez les hommes, c’est Lucas Giraud qui l’a emporté, en 55’’27.

 

Côté lancers, notons le jet à 33m18 d’Antoine Collin avec le disque de 1,7kg, et Alexandre Andrieux a lancé son poids de 4kg à 11m28.

 

Les marcheuses récompensées !

 

Samedi matin, s’est tenu le dernier test de la semaine, avec les épreuves de marche athlétiques. Les marcheuses n’ayant rien lâché, même quand il n’y avait pas de compétition, les performances promettaient d’être au rendez-vous. Et elles n’ont pas déçu ! Bien emmenée par Kaky Quénéhervé sur les 3000m premiers mètres, Alicia Ziat a bouclé son premier 5000 marche en 27’32’’4 ! Performance IR2. Kaky, fidèle à sa forme, a bouclé sa course en 26’34’’7. « Les prochaines animations covid, je les ferai plus individuellement. Là, j’ai marché pour Alicia » nous expliquait Kaky qui s’entraine comme pour une saison normale. Nous devrions donc la retrouver en grande forme, mis mai, pour ce qui aurait dû être le deuxième tour interclubs. Emilie Boulard, quant à elle, a bouclé son 3000 marche en 18’41’’4. Un chrono à la hauteur des espérances de sa coach.

 

Les résultats :

1ère journée

2ème journée

3ème journée

 

Quelques photos

Les records clubs

Clément Anglada déjà dans le bon tempo !

​Enfin, Clément Anglada était au départ du 10 000m de Pacé, qualificatif pour la Coupe d'Europe de 10 000m, ce samedi 24 avril, aux côtés d'athlètes comme Mehdi Frere ou Benjamin Choquert, avec comme objectif de battre son record de 29'18 ! Contrat presque rempli avec un chrono de 28’28, à une seconde du record club du 10km route qu’il détient déjà. De bon augure pour la suite de la saison !

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr