Capture d’écran 2022-07-25 à 05.52.11.png

Les Françaises 5ème des championnats du monde !

Partie aux Etats-Unis depuis pratiquement deux semaines, Sokhna Lacoste et le relais 4 fois 400m avaient la possibilité de participer à la conclusion finale de ces huit jours de championnats du monde, puisque la finale du 4 fois 400m féminin était la dernière épreuve programmée dimanche soir. Mais encore fallait-il se qualifier pour cette finale : l’objectif annoncé, après leur élimination en série aux JO.

 

Objectif rempli !

 

Cela a été chose faite, dans la nuit de samedi à dimanche, en terminant à une encourageante troisième place en série. Initialement quatrième, les Françaises ont récupéré la troisième place de leur série grâce à la disqualification des Pays-Bas, qui avaient très nettement ralenti la troisième relayeuse Française, Sounkamba Sylla, alors que la pauvre Néerlandaise tentait de ramasser le témoin laissé tomber en plein milieu de la piste.

 

Des raisons d'espérer !

 

La France allait donc se présenter en finale avec l’avant-dernier chrono des équipes qualifiées, mais avec de sérieux motifs d’amélioration, car notre Sokhna nationale ne s’était pas montrée à son avantage en série, toujours plus ou moins en délicatesse avec ses soucis de santé. Et parce que Sounkamba Sylla avait facilement perdu une seconde en slalomant pour éviter la coureuse Néerlandaise, comme expliqué ci-dessus.

 

Les équipes de la 8ème à la 4ème place se tenant dans la même seconde, une belle place d’honneur était envisageable pour les tricolores.

Capture d’écran 2022-07-25 à 06.40.36.png

Sokhna en aveugle !

 

Héritant du couloir 8 en finale, les Françaises ont pu compter sur une Sokhna qui avait retrouvé ses jambes pour transmettre le témoin à Shana Grebo en bonne position. Sounkamba Sylla a fait parler sa gestion de course en coureuse numéro 3 pour donner le témoin à Amandine Brossier en 5ème position. Une position qu’elle a bien failli améliorer en doublant la Canadienne, avant que cette dernière ne reprenne son dû dans la dernière ligne droite.

 

Les Françaises terminent leurs 4 tours de piste en 3’25’’81, et gagnent donc trois secondes par rapport à la veille !

 

Roulez jeunesse !

 

Avec trois athlètes de moins de 23 ans dans ses rangs (dont deux de 21 ans : Sokhna et Shana Grebo), ce relais prend date pour Paris 2024, comme elles le confiaient au micro de France Télévision.

 

Bastien Lacoste

Lacoste.bastien24@yahoo.fr