Capture d’écran 2022-05-23 à 11.28.14.png

Mision maintien accomplie !

On en a connu des déplacements, parfois à l’autre bout de la France. Mais cette fois-ci, c’est à Angers qu’avait rendez-vous notre équipe 1 pour aller chercher son maintien en N1B. Un déplacement relativement court pour terminer 4ème de sa poule avec 54 909 points, et ainsi assurer son maintien. Malgré des ajustements d’équipe, parfois jusqu’à la dernière minute, notre collectif a réalisé près de 900 points de plus qu’au premier tour. Retour sur un dimanche ensoleillé à Angers.

 

Kaky Quénéhervé s’est chargée de placer l’équipe sur les bons rails en passant sous les 15 minutes sur 3000m marche, grâce à un chrono de 14’59’’49. Sa jeune élève, Alicia Ziat, a explosé son record en terminant en 15’42’’33. 8 secondes de gagnées ! Nos marcheurs masculins ont donné leur meilleur d'eux même sur 5000m marche, et même un peu plus puisque Guillaume Colo a gagné près de 10 secondes par rapport au premier tour. Il termine en 28’48’’98. A peine remis de sa blessure, Tof Berthonnaud a réalisé 26’41’’32.

 

Nourhene Hermi a ensuite pris la 2ème place du 400m haies en 62’’21 derrière la vice-championne du monde junior, juste après avoir réalisé un bond à 5m38 (+0,0 de vent) en longueur. En série 2, Lisa Blanc a réussi un très encourageant chrono de 64’’58 pour son premier 400m haies ! Au bout d’elle-même, elle a franchi la ligne en chutant. Mais elle a quand même réussi à retrouver suffisamment de force pour réaliser 10m40 (+0,0 de vent) au triple saut.

 

Fidèle à son talent, Titouan Parquet a bouclé son 400m haies en 55’’65, avant de retomber à 12m87 (+0,0 de vent) au triple saut. En fin de journée, il sera chronométré en petit 49’’ sur 400m lancé. Noé Lalanne a fait le job en réalisant 58’’05 sur 400m haies et 6m47 (+0,0 de vent) en longueur. Ce fut plus compliqué pour Bastien Lacoste sur 400m plat, bon dernier de sa course. Heureusement que son jeune camarade, Luigi Zoccarato, avait descendu son record perso 52’’93 quelques instants plus tôt.

 

Chez les filles, Sokhna Lacoste s’est imposée sans réelle concurrence, en 52’’39, après un départ qu’elle a jugé elle-même trop lent. En série 2, Jade Bourinet a descendu son record de 2 secondes pour le porter en 60’’79 ! Record personnel également, sur 800m, pour Faustine Pernegre et ses 2’22’’05, ainsi que pour Diane Rebotton qui a franchi la ligne en 2’28’’12. Chez les garçons, Pierre-Yves Quénéhervé et Lubin Chaillou ne se sont pas lâché, pour terminer en  2'02''65 et 2'03''65, tout près de leurs records personnels repectifs.

 

Les 200m avaient du vent de face, mais cela n’a pas empêché Cella Nguema-Mbarga d’abaisser sa meilleure référence en 26’’69 (-1,5 de vent). Laurie Sauvage a réalisé 28’’00 (-1,5 de vent) en série 2, alors qu’elle n’avait plus fait de 200m plein air depuis 2017. Le 200m masculin avait le gout du sacrifice puisque nos deux coureurs, Eneko Morere et Kurtis Guignard se sont blessés en pleine course. Ils ont, heureusement, rallié l’arrivée en serrant les dents pour réaliser respectivement 24’’24 et 24’’33. Avant de se blesser, Eneko avait réalisé 13m69 (-1,0 de vent) au triple saut.

 

Manuel Silliau avait annoncé qu’il était en forme. Il ne s’y était pas trompé puisqu’il a descendu son record personnel en 3’55’’36 sur 1500m. Dans son sillage, Lucas Giraud s’est emparé du record club junior, en terminant en 4’08’’51. L’ancienne marque était détenue depuis 2007 par Yoann Rivière, en 4’11’’12. Chez les filles, Cassandre Bibard a réalisé 5’12’’25. Catherine Coyco termine tout près, en 5’16’’05.

 

Le 100m haies a vu Célia Chausseray terminer en 13’’49 (-0,1 de vent), soit près de 3 dixièmes de gagnés par rapport au premier tour. Maud Branlard a baissé son record en 14’’37 (+0,6 de vent) en série 2, après avoir été mesurée à 5m18 (+0,0 de vent) en longueur.

 

Sur 110m haies, Marius Pineau s’est emparé du record club, pour un centième, en coupant la ligne en 14’’74 (-1,4 de vent). Il détrône Pierre-Louis Ricou, qui le détenait depuis 2015. En deuxième série 2, Abou Sidibé a fait sensiblement pareil qu’au premier tour avec un chrono de 16’’91 (-0,9 de vent).

 

Beau chrono sur 100m plat pour Julie Faure, qui a réalisé 12’’31 (-0,4 de vent), s’offrant ainsi la 3ème place en série 1, en parallèle de son triple saut mesuré à 11m66 (+0,0 de vent). Juliette Vaucoy-Siraud a cassé la barre des 13 secondes sur 100m : 12’’98 (+1,0 de vent) pour elle ! Chez les hommes, Pierre Gadon a signé un très probant 11’’04 (-0,4 de vent), à 3 centièmes de son record. Toujours là pour dépanner, notre perchiste Léandre Lafont a réalisé 11’’60 (-1,4 de vent) dans la série suivante.

 

Romain Bertrand et Walter Brison se sont accrochés pour ramener le plus de points à l’équipe, sur 3000m steeple. Merci à eux. 10’37’’08 pour Romain qui a gagné 21 secondes de mieux qu’au premier tour. Et 11’07’’95 pour Walter, qui a appris qu’il courrait lors du petit déjeuner !

Clément Anglada a impressionné sur 3000m. Parti devant en compagnie d'un de ses camarade de stage, les deux échappés se sont relayés pour finalement s'expliquer au sprint. Clément déclenchant les hostilités à 200m de la ligne, avant de se faire reprendre. Mais peu importe, le chrono est là : 8'13''65. Synonyme de record club ! Belle course également de Kevin Guerin qui a terminé en 8'39''82. Record personnel à la clef. Chez les filles, Anaïs Messer a été actrice de sa course, partant avant les meilleures pour descendre son record personnel sur 3000m en 10'36''80. Ophélie Chauveau a battu son record, elle aussi, avec un chrono de 11'28''69.

 

Laurie Sauvage a assuré une belle barre à 1m45 en hauteur. Iza Khedimi a passé 1m55 et manqué de peu les barres suivantes. Chez les garçons, Aurélien Chaslard a passé 1m80, comme au premier tour, malgré une cheville récalcitrante. Lubin Chaillou a fait le job en franchissant 1m60.

 

Gêné par une blessure réveillée lors de son 100m, Pierre Gadon a dû se contenter d’un saut à 5m57 (-0,9 de vent) en longueur. Noé Lalanne est, lui, retombé à 6m47 (+0,0 de vent). A la perche, la consigne était d’assurer les premières barres. C’est ce que Capucine Boisseaud et Nesrine Brinis ont fait avec 3m60 et 3m40. Léandre Lafont a franchi 4m60 et Abou Sidibé a assuré 4m00.

 

Au poids, Julie Clémendot a gagné 15 centimètres par rapport au premier tour, en catapultant son boulet de 4kg à 10m20. Et Meta Tumba a pratiquement gagné un mètre avec son jet à 10m84, et s'offre ainsi le record club junior ! Chez les hommes, Thomas Perrot a montré qu’il avait gardé de beaux restes avec 12m46, suffisant pour remporter le concours. Xavier Dupin, venu dépanner, a réalisé un bon 9m90.

 

Chloé Trillaud a réussi un joli jet à 37m72 au disque. Sa camarade, Sakura Gramain, a réalisé 28m87. Côté masculin, Julien Le Boudec a gagné près de 6 mètres par rapport au premier tour ! Il réalise 35m37. Plus de 2 mètres de gagnés pour Cédric Guinfolleau, qui a éjecté son disque à 31m24 ce week-end.

 

En plein progrès en ce moment, Lola Drubay a repoussé son record à 37m03 avec le javelot de 600g, alors qu’elle n’est encore que cadette. Cléa Gesson l’a suivi de près avec 36m74. Chez les hommes, l’éternel Bertrand Corre a réalisé 48m77, devant Aurélien Chaslard et ses 46m11, gêné par une blessure.

 

Gwendoline Hardouin a remporté le concours du marteau avec 47m22. Celia Vritone, au pied levé, a réussi 32m23. Victoire également, chez les hommes, de Maxime Vritone avec 48m71. Dans son sillage, Nathanaël Marfin réalise 38m83.

 

Alors que le maintien semblait déjà acquis au moment de lancer les relais, les filles se sont classées 4ème du 4 fois 100m en 49’’10, avec Juliette Vaucoy-Siraud au départ, Cella Nguema-Mbargua dans la ligne droite opposée, Maud Branlard dans le virage, et Lisa Blanc pour finir. 4ème place également pour notre 4 fois 100m masculin, en 43’’66, avec Léandre Lafont, Pierre Gadon, Noé Lalanne et Marius Pineau.

 

Derrière un relai angevin intouchable, notre relais 4 fois 400m féminin composé de Nourhene Hermi, Jade Bourinet, Julie Faure et Sokhna Lacoste, a pris une belle deuxième place en abaissant le record club en 3’52’’41. C’est une seconde et demie de gagné par rapport à l’ancienne marque.

 

Le relais 4 fois 400m masculin, qui était inquiet avant le départ, s’en est finalement bien sorti puisqu’il termine en 3’30’’41 avec Luigi Zoccarato au départ, Titouan Parquet en deuxième position, Manuel Silliau en troisième, et Abou Sidibé pour finir. Ils gagnent deux secondes par rapport au premier tour.

 

Un grand merci à tous ces athlètes qui sont rendus disponibles, aux entraineurs, ainsi qu’aux juges qui ont fait le déplacement !

 

Les résultats détaillés

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr