Crédit photo : Athlé 33

Mohamed Nabé en argent !

 

Deux évènements de taille étaient au programme ce week-end : les championnats de France de lancers longs à Salon de Provence, et les demi-finales de championnat de France de cross à La Souterraine.

 

Pour ses premiers championnats de France sous les couleurs du G2A, Mohamed Nabé est revenu du sud de la France avec la médaille d’argent du lancer du disque (1,5kg) cadet, avec un meilleur jet mesuré à 47m27 ! Une médaille qui vient récompenser les qualités de lanceur de notre jeune décathlonien, qui aurait pu s’offrir la plus belle des médailles si deux de ses jets catapultés à plus de 50m n’avaient pas été mordus.

 

Gwendoline Hardouin a terminé au pied du podium du concours junior du lancer de marteau (4kg), en repoussant son record à 47m50 ! Lucie Lasserre a pris la 5ème place du concours espoir, du marteau pour elle aussi, avec 52m55. Il s’agit de sa meilleure performance de l’hiver !

 

Maxime Vritone a rempli son objectif de figurer parmi les finalistes en terminant 7ème du lancer de marteau (7kg) espoir avec 50m23. Ce fut un peu plus compliqué pour Julien David. Il se classe tout de même 12ème du javelot (800g) espoir avec 48m15.

 

Les résultats détaillés

 

50 crossmen défendaient nos couleurs du côté de La Souterraine, sur un parcours dans le même esprit que celui proposé l’année dernière à Gujan-Mestras. Parmi nos coureurs, une certaine Alice Fougère, qui avait déjà fait forte impression à Ruelle, s’est étonnée elle-même en terminant 18ème du cross court féminin. Et pourtant, cela n’a rien étonnant, au vu de ses progrès constants. 

 

« Je suis très surprise de m’être qualifiée en individuel cette année ! Même si je vois bien que plus les entraînements s’enchaînent, plus les chronos s’améliorent. L’objectif aux championnats de France sera de faire pourquoi pas faire un top 100 » nous qualifiée pour les championnats de France, avant d’enchainer : « ma tactique, c’était de partir vite pour se placer dès le début dans les 20 premières. Je me suis sentie plutôt à l’aise, même s’il était difficile de dépasser, car c’était très étroit ».

 

Derrière Alice, la relève semble arriver, avec Faustine Pernègre notamment, qui a terminé 9ème de la course minime. Sa camarade, Carla Gaudout, a pris la 27ème place de ce classement. Performance encourageante de Brune Antoine et sa 37ème place junior.

 

Chez les masters féminines, c’est Kaky Quénéhervé qui est monté sur la 3ème marche du podium réservé aux masters 1 et plus, devant Marie-Danièle Morin. Nos minimes garçons se sont illustrés eux aussi, avec de belles 27ème et 30ème places pour Lubin Chaillou et Marius Massias

 

Chez les garçons, nous pourrons compter sur la présence aux championnats de France de Pierre-Yves Quénéhervé, qui a terminé 33ème junior ce week-end. Il sera accompagné, entre autres, d’Arnaud Delaat qui franchi la ligne d’arrivée du cross long en 31ème cross position.

 

Quatre autres G2istes se sont qualifiés sur le cross court pour les France, qui auront lieu le 8 mars prochain à Montauban. Le premier d’entre eux, Clément Anglada, a pris une belle 8ème place ce dimanche, sur les 4,3 km du cross court. Une distance bien loin de sa distance favorite, qui est le marathon ! Gaëtan Viémon n'a concédé que quelques places à Clement, en terminant 15ème sur un parcours assez peu boueux, qui lui convenait bien. Manuel Silliau a assuré une belle 28ème place, avec une quinzaine de secondes d’avance sur Tom Girard et sa 34ème place. Notre équipe masculine de cross court tout entière aurait pu se qualifier, mais le règlement semble dire que celle-ci comptait trop de repêché. Affaire à suivre…

 

En master homme, seul Laurent Douteau sera du déplacement à Montauban, grâce à une belle 7ème place acquise sur la course master 1 et plus. Tof Berthonnaud a terminé 38ème de cette course. A noter également : les 14ème et 16ème places de Cyrille Dugoujon et de Gerarld Feniou en master 2 et plus.

 

Les résultats détaillés

 

Dans le même temps avait lieu une manche du Perche Elite Tour à Rennes. Léandre Lafont s’y est remis en confiance en passant 4m50 ! Il égale ainsi son record personnel. Emil Jouannetaud a franchi une barre à 4m05, et Capucine Boisseaud a dû se contenter d’un saut à 3m15. Mais pas de panique pour notre jeune perchiste, les progrès montrés cet hiver lui permettent d’aborder sereinement ses championnats de France, la semaine prochaine.

 

Les résultats détaillés

 

Bastien Lacoste

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon