Capture d’écran 2021-06-28 à 14.52.30.pn

Sokhna Lacoste cassant pour tenter d'arracher le podium.

Pas à rougir, loin s'en faut !

Les championnats de France élites comptaient trois G2istes particulièrement en forme cette année. Arrivant Angers avec un nouveau record personnel abaissé en 52’’32 deux semaines, Sokhna Lacoste a passé sans encombre le cap des séries du 400m en réalisant le meilleur temps, sans forcer, en 52’’34 (à deux centièmes de son record).

 

Dans la course pour une place dans le relais 4 fois 400m olympique, Sokhna s’était fixé comme objectif minimum de prendre une place dans les 4 premières en finale, le lendemain.

 

Objectif rempli avec un chrono de 52’’32 qui montre qu’elle manquait de fraicheur, et qui lui laisse le regret de n’avoir loupé le podium que pour 12 centièmes malgré une jolie deuxième partie de course. Il faudra pouvoir partir plus vite dans les saisons à venir pour rivaliser avec les deux premières du jour, Amandine Brossier et Floria Gueï qui ont respectivement réalisé des chronos de 51’’47 et 51’’77.

 

« Je suis un peu frustrée d’avoir manqué le podium. J’aurai aimé une petite médaille, mais je me rappelle où j’en étais il y a encore une vingtaine de jours. Je reste confiante pour la suite, que ce soit prochainement ou un peu plus tard, car j’avais de l’aisance hier (en série) ».

 

La finale du 400m féminin :

https://fb.watch/6prm6dFFIh/

 

Deuxième sociétaire du G2A à entrer en lice, Kaky Quénéhrvé a pris le départ du 10 000m marche dimanche matin, sur les coups de 10h, dans un stade relativement calme. Mais notre marcheuse pouvait compter sur son fan-club pour l’encourageant tout au long des tours, et notamment sur son fiston Pierre-Yves Quénéhervé qui s’activait en coulisse pour mettre sa maman dans les meilleures conditions ! « Il y a 22 ans, c’était ma maman qui me donnait mes temps de passages. Cette année, c’était Pierre-Yves » nous expliquait une Kaky émue avant sa course.

 

C’est donc sous ses yeux de ses supporters les plus avertis que Kaky, 55 ans et avant-dernière qualifiée pour ces élites, s’est élancée prudemment avant d’entamer une remontée, à l’expérience, qui la vue se classer 12ème de la course (sur 20 participantes) avec un chrono de 52’43’’28 ! Il faut remonter à 2012 pour trouver trace d’un 10 000m marche bouclé plus vite par Kaky.

 

Kaky termine ainsi première master, alors que cette catégorie débute à partir de 35 ans ! Tout aussi parlant, elle prend la 4ème place chez les séniors !

 

L’interview de Kaky après la course :

https://fb.watch/6psPMOpesa/

 

Celia Chausseray en enchainé dans les pas de Kaky, sur son épreuve phare : le 100m haies. Après avoir battu son record plusieurs fois cette année jusqu’à le descendre en 13’’61, Celia a signé un chrono de 13’’63 (+0,6 de vent) sous la pluie. Malheureusement insuffisant cette année pour passer en finale, bien que Celia soit la première non prise. Nous retrouverons sans doute Celia dès le week-end prochain aux championnats de France espoirs pour tenter de monter sur le podium comme l’année dernière.

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr