4R0A3404.jpeg

Salle, stade et cross à l'honneur ce week-end !

L’année a repris sur les chapeaux de roues avec de nombreuses compétitions organisées ce week-end ! En salle, à Poitiers, Capucine Boisseaud a franchi 3m72 à la perche pour commencer 2022. Iza Khedimi a joué avec ses standards habituels en passant 1m50 en hauteur. Et Julie Faure, pour son premier concours avec la planche à 11m, a été mesurée à 11m79 au triple saut. Désacralisant ainsi cette fameuse planche, avant d’abaisser ses records en 7’’99 sur 60m plat, et 8’’96 sur 60m haies (84cm). Un chrono qui lui a permis de s'offrir le scalp d'une athlète régulièrement qualifiée aux élites ! C’est un poil plus vite que Maud Branlard qui a réalisé 9’’33 en série, avant de chuter en finale. Beau chrono de Lisa Blanc qui a été flashée en 8’’36 sur 60m plat !

 

Chez les garçons, Alexandre Andrieux a renoué avec des performances qu’il ne connaissait plus depuis longtemps en saut en longueur, grâce à un saut à 5m79. Noé Lalanne a été plus loin encore, en repoussant son record à 6m41, à quelques jour de son anniversaire. Pierre Gadon a réalisé un chrono de 7’’17 sur 60m, après une petite coupure lors des fêtes de fin d’année. Et Nathan Quiry a repassé la barre des 3m, avec 3m02 à la perche.

 

Les résultats détaillés

 

Dans des conditions difficiles à Cognac, Lola Drubay a lancé son javelot de 500g à 33m79. Le meilleur jet de Meta Tumba a été mesuré à 27m15, alors qu'elle s’était montrée plus à son aise à l’échauffement. Elle fera mieux la prochaine fois. Pour sa première avec le marteau de 5kg, Nathanaël Marfin a réalisé 40m66, et avec un kilogramme de plus, Adrien Burel a fait 42m27 : une première avec ce nouveau marteau pour lui aussi. Eneko Morere, quant à lui, a éjecté son javelot de 700g à 45m32.

 

Les résultats détaillés

De nombreux titres individuels et collectifs à Mansle !

 

Dimanche avaient lieu les championnats de Charente de cross, en guise d’ouverture de la saison 2022. 200 G2istes étaient présent sur l’hippodrome de Mansle pour prendre part à cette compétition. Parmi les courses les plus attendues, notons le joli doublé de Clément Anglada et de Valentin Deschamps sur le cross long masculin. Le doublé s’est dessiné après une tour de course, puis Clément a commencé à s’échapper à mis course.

4R0A2714.jpeg

Chez les filles, c’est Anaïs Messer qui s’est imposée sur le cross court avec 20 secondes d’avance sur Alice Fougère qui faisait son retour sur cross après avoir brillé sur plusieurs trails. Nolwenn Dubois complète le podium de cette course qui a vu le G2A s’octroyer les six premières places.

 

La jeune Louise Lykhota l’a emportée en poussine avec quelques secondes d’avance sur une athlète de Cognac, et sur Yasmine Breuilh qui a pris la troisième. Quadruplé en minime avec Cyrielle Yonnet qui a été au bout d’elle-même pour ramener la victoire, devant Thaïs et Lise Chantereau. Clémence, la sœur de Cyrielle, complète ce quatior.

 

Le G2A a pris toutes les places disponibles en cadette, à commencer par la première qui est facilement revenue à Faustine Pernegre. Emilien Guillemet n’a manqué la victoire que pour une petite seconde, en poussin, mais termine avec une quinzaine de secondes d’avance sur Clarens Carette, qui a franchi la ligne en troisième position. La course benjamins a vu notre club truster les huit premières places ! Leon Le Moigne s’est imposé au terme d’un joli duel avec Hugo Gaudout. Pierre-Louis Soulignac complète ce podium.

 

Antoine Lebouef et Gabin Gerbou ont pris les 2ème et 3ème places de la course réservée aux minimes. Mêmes places pour Maxence Colombier et Lubin Chaillou en cadets. Et même places aussi pour Pierre-Yves Quénéhervé et Walter Brison sur le cross court masculin, mais le fils cadet de la fratrie Quénéhervé récupère le titre départemental dans la mesure où c’est un sociétaire de l’AS17 qui a remporté la course. Une course dans laquelle Lucas Giraud aurait pu s'illustrer mais, encore trop jeune, il a du se résigner à remporter haut la main la course des juniors. Enfin, Tof Berthonnaud s’est classé 4ème du classement master, en rendant 10 à 15 ans à la plupart de ses concurrents.

 

Les résultats détaillés

 

Les photos de Bastien

Les photos de Jean-Marie

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr