Championnats de France cadets-juniors : L'or pour Sokhna Diop,

l'argent pour Laura Michottey et Maxime Vritone !

Les championnats de France jeunes ont toujours été pourvoyeur de médailles pour le G2A, et cette année l’a encore prouvé, avec un titre et deux places de vice-champions !

 

Sokhna sans trembler !

 

Le week-end a été particulièrement riche en émotions pour Sokhna Diop, qui a appris sa naturalisation vendredi matin, au journal officiel, juste avant de remporter sa série de 400m, sans s’employer outre mesure. Une nouvelle qui l’a boosté pour le lendemain en finale, où elle n’a laissé le soin à personne de prendre la course à son compte. Elle s’impose avec plus de 2 secondes d’avance sur sa plus proche poursuivante, et confirme son excellent chrono de 52’’93 réalisé la semaine dernière en Suisse, en franchissant la ligne d’arrivée en 53’’17. Performance N1, et record des championnats pris des mains de Floria Gueï !

 

« Je suis tellement heureuse de pouvoir, cette année ou l’année prochaine, courir pour l’Équipe de France. J’ai une pensée pour tous ceux qui m’ont aidé dans les démarches de naturalisation » nous confiait Sokhna, qui attend le feu vert de l’IAAF pour participer aux prochains championnats d’Europe juniors en Suède, du 18 au 21 juillet. « J’ai souvent eu la médaille verte réservée aux étrangers. Ça fait du bien d’avoir la vraie médaille aujourd’hui » renchérissait notre sprinteuse franco-sénégalaise.

 

La vidéo de la course

 

Laura et Maxime arrachent l’argent !

 

Les deux autres médailles de ces championnats ont été glanées samedi soir, à quelques minutes d’intervalle seulement. Laura Michottey a assumé son statut de deuxième Française des bilans juniors, en prenant cette même place en finale du javelot/ Et avec la manière : en repoussant une première fois son record club sénior à 46m97 en qualification, et une seconde fois en finale avec 47m35 ! L’écart entre Laura et la vainqueur du jour d’un an son ainée, Sarah Toumanian (Bordeaux Athlé), continue donc de se réduire, puisqu’à peine plus d’un mètre les séparait ce week-end.

 

« Je me sentais vraiment bien hier en qualification. Je n’avais plus mal nulle part. Malheureusement, une douleur à l’épaule a refait son apparition quand je m’échauffais pour la finale. Je vais tacher de guérir ça, et revenir plus forte aux élites pour m’approcher des 50m » expliquait celle qui avait la médaille d’or dans un coin de sa tête ce week-end.

 

Maxime Vritone est monté sur le podium, juste après Laura, grâce à un concours junior du marteau qui l’a vu résister à la pression du redoutable Mathys Pison de l’AS 17, qui avait très envie de piquer la médaille d’argent qui tendait les bras à notre protégé. Une médaille que Maxime n’a pas laissé passer grâce à un troisième jet éjecté à 61m74 !

 

À la question « la pression de Mathys Pinson, qui termine à 50cm de toi, n’a pas été difficile à supporter pendant tout ce concours ? », Maxime a répondu « honnêtement non, je sentais que j’avais les choses en main » expliquait l’élève de Philippe Levrey et Julien Leboudec (en section sportive) qui a donc gagné en sérénité, avant de basculer l’année prochaine vers le marteau de 7kg.

Mais d’autres belles performances ont été réalisées dans le sillage de nos trois médaillés, à commencer par Capucine Boisseaud, qui s’est emparée du record club junior du saut à la perche, alors qu’elle n’est encore que cadette, en franchissant 3m35 en qualification. Malheureusement insuffisant pour se qualifier en finale, mais l’essentiel n’est pas là. Son camarade d’entrainement, Clément Reboul, a repoussé son record en qualification du saut à la perche junior, lui aussi, en effaçant 4m50. Dix centimètres de gagnés !

 

Léandre Lafont est parvenu à se qualifier en finale du saut à la perche cadet, en passant les 4m50 demandés, synonyme de record Charente cadet égalé ! Malheureusement, il ne parviendra pas à passer à 4m20 le lendemain, en finale. Ce sont les aléas de la perche.

 

Ce fut un peu plus compliqué sur les haies hautes pour Célia Chausseray et Paul Ameteau qui ont chacun commis une faute en série, les empêchant de passer le tour suivant. Pas de qualification non plus en finale du saut en longueur pour Paul, qui est retombé à 6m59 (+1,3 de vent).

 

Shaun Douglas n’avait pas les jambes nécessaires ce week-end pour se hisser en finale du 400m haies junior. Gwendoline Hardouin non plus, du côté du marteau cadet. Pas d’inquiétudes pour autant, il s’agit de jeunes athlètes qui ont encore de nombreux championnats de France devant eux pour rebondir !

 

En revanche, pour ses premiers championnats de France, Maxence Devaine n’a pas à rougir avec un chrono de 15’’06 (+0,5 de vent) réussi en série du 110m haies cadets. Seul regret, il est le premier non qualifié pour les demi-finales. Ce sera pour l’année prochaine ! Pas de finale non plus pour Théo Dangoumau, qui réalisé 22''45 (+2,0 de vent) en série du 200m junior, pour ses premiers championnats de France lui aussi.

 

Les résultats détaillés

Quelques photos

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr

© 2018 par Grand Angoulême Athlétisme

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon