13 et 14 avril 2019

Un stage club à domicile réussi !

Le stage club, qui se déroulait à domicile cette année, n’a pas connu un succès moindre par rapport aux années précédentes.  Bien au contraire, avec environ 70 personnes sur l’ensemble du week-end !

 

Le groupe a été divisé en deux, samedi. Une quarantaine d’athlètes concouraient à Poitiers, accompagnés de plusieurs athlètes et dirigeants. Capucine Boisseaud a profité de cette compétition pour se remettre en confiance, en ne faisant l’impasse sur aucune barre. Comme cela pourrait être le cas pour une séance d’entrainement. Et ce concept lui a plutôt bien réussi puisqu’elle est montée ainsi jusqu’à 3m22 (record club cadette amélioré de 4 cm !).

 

Marie-Lucie Vu-Van-Quiet s’est envolée relativement haut, elle aussi, en franchissant 1m62 en hauteur, avant de réaliser 45’’47 sur 300m, juste derrière la jeune Andréa Ekeng-Authier, qui s’est découvert des qualités de résistance en coupant la ligne en 45’’20. Mais notre meilleure représente sur 300m, samedi, a été Jeanne Griseri, qui a terminé 5ème de la première série, en 44’’73, après avoir sauté à 5m09 (+2,2 de vent) en longueur.

 

Sur les haies, notons les chronos Nora Menguy et Clara Goyon, respectivement chronométrées en 16’’37 (+0,1 de vent), et 17’’76 (+0,1 de vent) sur 100m haies (76cm).

 

Notre minime, Iza Khedimi, s’est fait remarquer en hauteur, elle aussi, en repoussant son record à 1m43, avant de réaliser 13’’63 (+5,3 de vent) sur 80m haies (76cm), et 4m59 en longueur. Faisant d'elle une de nos nos rares minimes à marquer plus de 30 points sur chacune de ses trois épreuves. Ivana Douglas a également franchi 1m43 en saut en hauteur, avant de courir son 100m en 13’’74 (+1,3 de vent). Jeanne Treillard a été un peu plus vite qu’elle, en avalant la ligne droite poitevine en 13’’46 (-0,3 de vent).

 

Sur 1000m, c’est Solène Senyarich qui s’est imposée en 3’05’’06 dans une course qu’elle a, de son propre aveu, mal géré. Sa camarade, Amandine Esnault, a fait sensation, au lancer du marteau, en propulsant son engin de 4kg à 45m56. Réalisant ainsi sa meilleure performance depuis 9 ans !

 

Un autre record club a été battu chez les hommes, grâce à Victor Bouveret qui s’est emparé de la meilleure marque chez les juniors, en terminant 3ème de la course en 2’36’’88, derrière Manuel Silliau qui l’a emporté en 2’35’’59, et Alexis Chrétien qui a signé un beau retour en 2’36’’63 ! Gaëtan Viémon a craqué un peu sur la fin de course, après avoir longtemps imprimé le rythme en tête. Il termine en 2’38’’73.

 

Qassim Baaoui a assuré une bonne performance en saut en hauteur, avec 1m88. Côté sprint, c’est Nicolas Grimault qui a été le plus en vue, avec un 100m en 11’’28 (+1,1 de vent), et un 300m en 36’’88. Son jeune disciple, Théo Dangoumau a été moins rapide que lui sur 100m, avec un chrono de 11’’43 (+1,1 de vent), mais a pris sa revanche en devançant Nicolas de pratiquement deux dixièmes sur 300m (36’’70). Etienne Goursaud s’est montré bien en jambes, lui aussi, en bouclant son 300m en 37’’85.

 

Maxime Vritone s’est essayé au marteau de 7kg, en préparation des interclubs. Il a réalisé 50m47, à environ 3m de son record. Mais il avait montré de très belles choses la semaine dernière, en propulsant son marteau de 6kg à 60m66, à moins d’un mètre de son record, après une période de repos pour soigner une blessure.

 

Belle performance également de notre minime Ivoirien, Abou Sidibé, qui a réussi un chrono à 34 points, en avalant son 100m haies (84cm) en 15’’18 (-1,0 de vent).

 

Les résultats détaillés

 

Pendant ce temps, quelques athlètes du club étaient étaient restés Ma Campagne, sous la houlette de Kaky et de Chouchou, pour un entrainement mêlant marche, demi-fond et javelot. Puis tout ce petit monde s’est réuni, le soir, pour un apéritif dinatoire dans les locaux du Vieux Logis, à l’Isle d’Espagnac. Le Président profitant de ce moment pour faire un discours de mobilisation autour des interclubs qui arrivent !

 

Le groupe était à nouveau réuni, dimanche matin, pour un entrainement en commun, rythmé par la musique de notre DJ, Styven Massé-Robbé, qui avait pris les commandes de la sono ! Puis une partie de trampoline, chez nos amis de Vertigo (route de Bordeaux), a conclu ce week-end. Mais ce ne fut pas n’importe quelle partie de trampoline, car nos athlètes, majeurs ou presque pour la plupart, ont très vite possessions des infrastructures mises à leur disposition pour improviser des parties de balles aux prisonniers, de sauts périlleux dans les piscines à mousses, et de courses en relais sur les trampolines. Après, tout, il n’y a pas d’âge pour s’amuser !

 

Les photos du week-end

 

Bastien Lacoste

lacoste.bastien24@yahoo.fr

© 2018 par Grand Angoulême Athlétisme

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon